Première réunion du Conseil de Surveillance après le décret présidentielle




Le Conseil de surveillance de l'Université Française d'Egypte a tenu sa première réunion après le décret présidentielle no 219 de l'année 2015 qui a changé le statut de l'UFE de privé à Ahliya.



Ont  assisté à cette réunion qui a eu lieu à l'Institut Français d'Egypte, Son Excellence M. André Parant l'ambassadeur de la République Française en Egypte, Pr. Hani Helal, Président du Conseil de Surveillance. Et M. Denis Simonneau président de l'Association des Amis de l'UFE et le chef exécutif de la société ENGIE; ainsi que le Pr. Emad El Cherbini, professeur à la faculté d'Ingénierie de l'Université du Caire, le représentant du gouvernement égyptien au sein du conseil, et Ing. Naguib Sawiris qui a signé un accord de coopération avec le président de l’Université, Pr. Hassan Nadir Kheirallah visant à soutenir financièrement l'UFE et à consacrer des bourses d’études pour les étudiants de la part de l'Association Sawiris du Développement social. Le Conseil a souhaité la bienvenue au nouveau Vice-président de l'UFE, Pr. Bernard Durand qui vient de commencer son mandat.



Puis le président de l’université a présenté ce qui a été réalisé du plan stratégique 2012-2016 et la situation financière actuelle.                                                     



 Le Conseil a approuvé le mis à jour du règlement du conseil de surveillance conforme au nouveau statut de l’UFE. Une nouvelle réunion du conseil de surveillance aura lieu en mars 2016 afin de présenter les démarches exécutives du plan stratégique durant la période 2016 -2020.



Exprimant sa volonté pour mieux approfondir la coopération entre l'UFE et les sociétés françaises travaillant soit en Egypte soit en France, M. Simonneau a souligné l’importance du domaine de la recherche scientifique liée aux intérêts sociaux. De même, il a proposé d’embaucher les excellents étudiants  automatiquement aux entreprises françaises.